Le F.A.Q des débutants


C'est un mouvement perpétuel ?

Non, il y a des pertes, comme pour tout système de stockage d'énergie. Admettons que l'on dispose de 100 kWh d'énergie électrique on ne récupérera que 60 kWh d'énergie électrique après avoir transformé l'énergie électrique en azote liquide puis inversement l'azote liquide en énergie électrique. Lorsque l'on va produire l'azote liquide il va y avoir un dégagement de chaleur équivalent à l’énergie stocké.

l'avantage de ce système par rapport à une batterie au lithium par exemple est que stocker l'azote liquide se stock dans un réservoir peu couteux et donc il est possible de stocker de grande quantité d'énergie. En fait ce n’est pas vraiment de l'énergie que l'on stocke puisque pour transformer l'azote liquide en énergie il faudra apporter de la chaleur qui est disponible dans l'atmosphère au moment où l'on réalise l'opération. Alors que par exemple pour l'eau d'un barrage c'est de l'énergie potentiel.

Dans l'espace ce système ne marcherait pas ou alors il faudrait embarquer la source chaude qui pourrait être la chaleur dégagée lors de la compression.

il n'existe à ce jour aucun système qui permette de stocker une si grande quantité d'énergie dans un volume aussi réduit a un cout aussi faible. Comparativement une batterie au lithium va couter au minimum 100 euros par kWh, une batterie d’un mètre cube va stocker 150 kWh mais coutera donc au minimum 15000 euros, a 50000 euros tandis qu’une cuve en inox à double parois coutera peut être 10 a 20 fois moins.